L'hypersudation des aisselles ou des extrémités, mains ou pieds, induit une gêne sociale considérable qui désespère les patients qui en souffrent et pour lesquels peu de solutions sont proposées.

Les sections de nerfs profonds (sympathectomies) sont des interventions lourdes comportant des suites post opératoires conséquentes et ne sont donc pratiquement plus pratiquées.
Pour les pieds et les mains, l'électrophorèse est une solution légère pouvant donner une certaine satisfaction, même si elle est un peu contraignante.

Mais c'est au niveau de l'hypersudation des aisselles que la toxine botulique fait des merveilles. Une injection permet à l'hypersudation voire à la sudation normale de disparaitre durant plusieurs mois, permettant enfin au patient de ne plus se changer plusieurs fois par jour, ou de ne plus détériorer sa garde-robe à grande vitesse.
L'injection n'est pas douloureuse, identique à celle des autres sites de la toxine botulique, en revanche son seul défaut concerne son prix, car la dose nécessaire est supérieure à celle utilisée sur le visage en esthétique.

Il faut en effet compter 450 € à chaque séance, environ deux fois par an, mais la bonne nouvelle est que pour la plupart des patients, l'effet sur l'hypersudation semble s'améliorer en efficacité et en durée de séance en séance.