Actuellement, l’amélioration du regard ne se résume plus à la seule chirurgie des paupières, que ne propose donc pas le cabinet. Plusieurs autres techniques médicales apportent de grands bénéfices esthétiques.

CHIRURGIE DES PAUPIERES

Sur la paupière supérieure, il s’agit d’enlever un excédent de peau qui alourdit le regard. La cicatrice, quasiment invisible sur les peaux claires, disparaît dans le pli de la paupière.
L’expérience montre qu’un léger relèvement de la queue du sourcil par des fils crantés par exemple, suffit à faire disparaître l’excédent cutané, rendant peu pertinente la chirurgie de paupière supérieure dans un grand nombre de cas.

Pour la paupière inférieure, on préfère ne pas enlever de peau et appliquer des techniques de lissage (laser et peeling). En revanche, la chirurgie est incontournable pour éliminer les poches graisseuses qui donnent un air extrêmement fatigué. On peut alors intervenir par voie externe ou par voie endoconjonctivale, moins traumatisante.

LISSAGE DE LA PEAU OU "RESURFACING"

PlexR est une nouveauté dans le domaine de la dynamisation cutanée appliquée à la paupière. Par un effet « plasma », les tissus seront ponctuellement contractés et après cicatrisation, les paupières seront plus courtes et plus lisses, améliorant l’aspect du regard. Cette action doit être répétée si on utilise une tête plasma de faible puissance, au cas ou l’on désire des suites discrètes.

Le laser, quoiqu’on en dise, est vécu par la peau comme une brûlure. Il en résulte des suites opératoires longues et pénibles, de fréquentes anomalies de pigmentation ainsi qu’un résultat final pas toujours convaincant, puisque la peau a acquis un aspect trop lisse, peu naturel, trop dépigmenté.

Le peeling EXOPEEL® est un puissant moyen d’activation de la peau qui lui a valu le surnom de lifting chimique. Il occasionne des suites moins pénibles, de rares anomalies de pigmentation et un rendu cutané très naturel. Sa régularité est très rassurante.

TOXINE BOTULIQUE (Vistabel®, AZZALURE® et bocouture®)

Quelques gouttes de ce produit, injectées judicieusement sur le front, permettent d’obtenir pendant plusieurs mois (3 à 6 mois), une intéressante activation du regard par élévation de la queue du sourcil et un effacement des rides verticales et horizontales du milieu du front. Il en résulte un regard à la fois apaisé et dynamisé.

REMODELAGE DES VOLUMES

La remise en volume des pommettes et des lèvres, notamment l’inférieure, a un effet important de soutien du regard, tout comme le relèvement et l’adoucissement de l’arête du nez. Plusieurs types d’injections sont possibles.

POSE DE FILS DE SOUTIEN CRANTES (Technique easylift®)

Cette technique récente permet de rehausser les sourcils durablement par une intervention légère, ce qui éclaire le regard et évite éventuellement la chirurgie des paupières supérieures. Il faut quand même l’associer au Botox®. Mais c’est surtout le lifting malaire que permet cette technique de fils qui procure une dynamisation du regard exceptionnelle.