Le manque de volume n’est pas réellement la seule raison de la dégradation de l’aspect arrondi des pommettes. En effet il ne sert à rien d’injecter du volume lorsque la pommette est affaissée, puisqu’il convient alors plutôt de la remonter. C’est un des meilleurs rôles des fils de suspension, notamment avec la technique EASYLIFT®.

L’amincissement du visage lié au temps est très perceptible au niveau des pommettes. La perte de volume de cette zone afflige les traits du visage et attriste le regard. Il est très souvent associé à l’affaissement.
Il existe 3 bonnes techniques pour reconstituer les pommettes :

  • Le lipofilling® ou lipostructure®
  • Le comblement par produit de synthèse
  • La mise en place de fils de soutien

LE LIPOFILLING® OU LIPOSTRUCTURE®

Cette technique, elle aussi réservée aux chirurgiens,  n'est donc pas pratiquée dans ce cabinet.
Le tissu graisseux réimplanté dans les pommettes (ou d’autres zones du visage) est d’abord prélevé sur les zones adipeuses du patient.
Il s’agit donc d’une autogreffe, qui est en l’occurrence de faible volume (10 à 30cc), avec de multiples avantages : tolérance parfaite du greffon graisseux, réserve importante de greffon permettant de multiples prélèvements et coût faible du greffon.

Les zones les plus fréquemment concernées sont les pommettes mais aussi les sillons naso-géniens, les joues, les tempes… Dans la pratique, on prélève la graisse, sans la traumatiser, par une petite lipoponction à la seringue, sous anesthésie locale, sur une zone étalée et susceptible de bénéficier de cet acte. La graisse est purifiée par simple centrifugation et réinjectée sur les zones du visage préalablement dessinées avec une grande précision. Plusieurs séances s’imposent (2 ou 3 espacées de 6 à 12 mois) pour un résultat suffisant et durable, avec faible gène sociale due à des ecchymoses ou à un excès temporaire de volume.

COMBLEMENT PAR PRODUITS DE SYNTHÈSE

Divers produits plus ou moins persistants sont envisageables et plusieurs injections sont nécessaires à 1 mois d’intervalle pour une durabilité de 6 à 18 mois, voire beaucoup plus.
En profondeur, on peut injecter temporairement de l’acide hyaluronique (SUB-Q®) ou durablement du gel de polyacrylamide (AQUAMID® et BIO ALCAMID®).

FILS DE SOUTIEN

Les fils de soutien permettent de rehausser les pommettes en s’opposant à l’affaissement et à la distension de la peau. Ils s’associent souvent à un remodelage en filling, puisque affaissement et perte de volume sont deux phénomènes différents, mais concomitants.

CONCLUSION

Ces techniques permettent un important travail de fond pour rehausser le regard et restaurer les volumes du visage. La tenue du visage à la fatigue en est fortement améliorée, et c'est la demande la plus constante des patients.